Tras os montès - partie 2: Bragança

Publié le par TerraLusa

Bragança?késako?
Voilà ce que dit mon Lonely planet:

Fondée par les Celtes, fortifiée par les Romains et mise à feu et à sang par les Maures, la cité de Bragança gagna son indépendance lorsque João Ier, determiné à repousser la menace espagnole, en prit le contrôle. Il fit son son fils illégitime le premier duc de Bragança. La famille de Bragança s imposa rapidement comme la plus riche et plus puissante du pays. En 1640, après 60ans de domination espagnole, le 8eme duc de Bragança accepta avec une certaine réticence de monter sur le trône portugais, sous le nom de João IV. La renommée de la ville s en accrut.
Néanmoins, les montagnes et les mauvaises voies de communication prolongèrent l'isolement de Bragança jusque dans les années 90.

Bien. Place aux photos maintenant!









         

        



       



Une petite pause gourmande avant d attaquer la visite de la citadelle, ça vous dit?


L Alheira.... sorte d'andouillette au goût plus relevé. Un délice...





     





    



      





Un musée... carnavalesque...!
Pendant des siècles, l'isolement du Tras os Montes l'a protégé de l autorité centrale, aidant ses habitant à préserver des pratiques non conformistes. Certaines traditions licencieuses et ouvertement païennes perdurent encore dans la campagne. Les bouffonneries de Podence (près de Macedo de Cavaleiros) réunissent des jeunes hommes qui arborent des Caretos (masques), vêtus de costumes de couleurs vives, prêts à se moquer gentillement de tous ceux qu ils croisent. Leur cible principale sont les jeunes femmes (tiens donc!), à qui ils décrochent des coups de hanche et devant lesquelles ils agitent des cloches à vaches accrochées à leur ceinture.
Aussi, au moment de Noel et de l epiphanie, beaucoup de villages célèbrent une étrange fête, la Festa dos Rapazes (fête des jeunes hommes), pendant laquelle les jeunes de plus de 16ans allument des pétards toute nuit et défilent vêtus de chiffons et de masques en bois ou cuivre.

         

         

voilà une vidéo que j ai trouvé sur le net...



Et comme y a pas que les garçons qui ont le droit de s'amuser, moi aussi je m y mets!



Tout ça pour parler des Berrões, cochons ou sangliers sculptés dans le granit... Autre tradition étrange de la région. On en trouve un peu partout (même en Espagne) et personne n'en sait l origine, et certaines auraient plus de 2000 ans...

Allez, finit de rire. Prochain arrêt photo: les montagnes ci dessous, du Parc naturel du Montesinho... et Vinhais.



Até breve!







Publié dans visitons le Portugal

Commenter cet article

lau 03/11/2009 01:21


tu seas encore au Portugal l'été prochain?


bla bla bla 23/10/2009 21:12


C'est toi sur la grosse pierre ?
Toujours joyeuse, et dynamique